Accueil Auteurs Parus À paraître Contacts

Rien n’est fini, tout commence

de Gérard Berréby & Raoul Vaneigem, octobre 2014, Editions Allia. ISBN : 978-2-84485-926-6

Lorsqu’il ne dirige pas les éditions Allia, n’écrit pas de poèmes suburbains ou ne concocte pas de mythiques confitures d’oranges amères, l’éditeur Gérard Bérreby tutoie les fantômes. En l’occurrence dans cet ouvrage magnifique, constellé de notes et de documents, avec le souci de la précision, ceux qui animèrent la filière du situationnisme. Sur la base d’un dialogue en roue libre, fouillé et empathique, il s’entretient avec Raoul Vaneigem, 80 ans, ci-devant acteur flamboyant ( Traité de savoir-vivre à l’usage des jeunes générations, Gallimard 1967) et témoin perspicace de l’I.S. Le livre déroule la fresque des morceaux d’anthologie, des textes et des idées neuves conçue par cette poignée scandaleuse de « zozos inconnus » des années soixante-soixante-dix : autour de Debord, Michèle Bernstein, Mustapha Khayati, Donald Nicholson-Smith, Gianfranco Sanguinetti, Patrick Cheval, René Viénet, René Riesel, Gérard Joannès, et tant d’autres dans ce qui fut un foyer intellectuel de grande vitalité, mais aussi un beau et vrai roman choral.

« Etre radical, c’est rester à la racine des choses et des êtres » rappelle au final, Vaneigem. Car le vinaigre de l’histoire tient à ce que le radicalisme des « pro-situ », ces disciples sectaires, soit devenu lui-même vitrine intégrée à ladite « Société du spectacle ». Mais si une époque est tout de même finie, tout recommencera. Raoul Vaneigem en est sûr, les idées sont comme des sources qui soudain disparaissent pour soudain rejaillir.



Poster un nouveau commentaire
Parus | À paraître | Contacts | Mentions légales | Administration
Copyright © 2014 - 2016 Lemieux éditeur| Tous droits réservés
La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.