Accueil Auteurs Parus À paraître Contacts

La librairie Jakin aime le complot

Le 22 juillet, l’excellente librairie de Bayonne reçoit le mousquetaire de Bidache, Jean Weber.

Le Complot de Bidache, premier roman de Jean Weber, poursuit son petit bonhomme de chemin dans le Sud-Ouest estival.

Avis avisé de la librairie Jakin sur son site : " Agréable à lire et imprégné à la fois des couleurs du Béarn, de la Gascogne et du Pays Basque, ce roman va vous plonger dans le passé, au coeur d’une époque troublée par les guerres et complots, mais fascinante.

Agréable à lire et imprégné à la fois des couleurs du Béarn, de la Gascogne et du Pays Basque

Cet été détendez vous avec ce roman mêlant fiction, réel et rebondissements en tous genres !"

Le vendredi 22 juillet, de 18h à 19h30, Jakin organise une rencontre-dédicace avec l’auteur. Flânez, rêvez.

- Librairie Jakin, 8 avenue du Maréchal Foch, 64100 Bayonne.



Par Boswellle 28 juillet 2016 : Original et enlevé

J’ai lu le livre avec intérêt en trois soirées car ce roman de cape et d’épée est très enlevé. Il prend certaines libertés avec ce qu’on appelle la vérité historique. Mais, après tout, c’est la loi du genre. Le résultat ? un beau morceau d’imagination bien mis en valeur par une narration nerveuse. L’intrigue, riche en rebondissements, fait voir le Grand Siècle et ses personnages emblématiques à hauteur d’homme, loin des ors de la Cour, sous un jour très original.


Répondre a ce message
Par jean weberle 26 juillet 2016 : La librairie Jakin aime le complot

PUR BONHEUR - A celles et ceux qui sont venus ce vendredi 22 juillet chez Jakin à Bayonne et avec qui l’échange aura été si enrichissant pour moi un grand merci.
La rencontre avec des lecteurs c’est le pur bonheur de l’auteur. Elle le sort du lourd sentiment de solitude qui suit toute parution. Elle facilite aussi d’utiles retours. Eclairants sur ce qu’on a écrit et sur l’effet produit auprès de celles et ceux qui ont bien voulu s’approprier cet écrit qui nous reste finalement plus oui moins opaque.
Mes remerciements vont bien entendu aux libraires motivés par la passion de l’écrit qui savent encore(comme ici chez Jakin après la séquence de dédicaces chez Darrieumerlou, fin juin, à Bayonne toujours) se montrer accueillants aux auteurs de premier roman, ces petits producteurs de l’ombre que rien ni personne ne peut signaler au public comme eux. Et c’est ainsi que la chaîne du livre se fait solidaire.


Répondre a ce message
Poster un nouveau commentaire
Parus | À paraître | Contacts | Mentions légales | Administration
Copyright © 2014 - 2016 Lemieux éditeur| Tous droits réservés
La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.