Accueil Auteurs Parus À paraître Contacts

L’époque est boubour

« Oh tu nous fatigues avec ta petite morale bobo ! » « T’es vraiment un gros boubour ! » Même au bureau, les discussions se passionnent sur la nouvelle mentalité qui contaminerait l’époque. Enjeu : êtes-vous bobo ou boubour ? On connait le bourgeois-bohème, repéré, disséqué par le journaliste David Brooks (2000). Mais le boubour ? Le bourgeois-bourrin lui est théorisé par le Français Nicolas Chemla, anthropologue de formation, spécialiste du marketing du luxe et... bobo aussi assumé que féroce.

Le boubour, nouveau bipède réactionnaire conquérant

Voisin assez proche du néo-beauf de Cabu, le boubour serait la nouvelle dérive démocratique, le nouveau bipède réactionnaire conquérant. On le reconnaît à son masculinisme surgonflé (qu’il soit homme ou femme), ses symboles ostentatoires de la puissance, son discours anti-intello et faussement transgressif. Dans sa réjouissante Anthropologie du boubour, à paraître le 14 mars 2016, Chemla nous dépeint avec brio cette révolution réactionnaire à l’oeuvre.

Comment pensent les politiques (ou pas)

Le boubour proliférerait-il à cause de l’environnement de morosité politique et d’accablement moral qui pèse sur ce pays tel une chape de plomb ? C’est la question qui se pose entre autres dans le dossier principal de Panorama des idées n°7, parution le 21 mars 2016 : Comment pensent les politiques (ou pas). La Rédaction a cherché à comprendre où se situaient leurs gourous, leurs sources, leurs armes intellectuelles et quels effets étaient produits par leur parole publique. Le tweet boursoufle la com’, l’inculture des élites aux convictions molles se répand dans un pays qui ne sait pas trop s’il est en guerre ou non (second dossier du numéro), s’il est en crise ou dans un nouveau monde. Un nouveau monde qui ne manque pas pourtant de défis politiques excitants et neufs.

" Pendant toutes ces années, j’ai eu l’impression de voyager dans un pays qui se disloque "

Un autre pays plus sombre, plus secret s’est dessiné ces dernières années : celui de la France du crime. Le Journaliste et les Criminels, qui paraîtra le 21 mars 2016, narre les coulisses du fait divers, les techniques et les limites de ce journalisme spécialisé. Nicolas Deliez, du Nouveau Détective aux docs télé, enquête depuis une quinzaine d’années sur ces histoires révélatrices et il en ressort un livre sur les coulisses de son métier, plus profond qu’un simple recueil de faits-divers. « Il y a au moins un dénominateur commun à toutes ces histoires : la perte des liens sociaux. Pendant toutes ces années, j’ai eu l’impression de voyager dans un pays qui se disloque, où les familles éclatent, ou le monde du travail brise plus qu’il ne fait grandir, où le désespoir devient le seul horizon pour beaucoup trop de monde... » note t-il. Voilà pourquoi il faut lire ce document brut de décoffrage et témoin à charge de notre société, boubour ou pas.



Poster un nouveau commentaire
Parus | À paraître | Contacts | Mentions légales | Administration
Copyright © 2014 - 2016 Lemieux éditeur| Tous droits réservés
La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite.